Écriture de proposition et demande d'aide

Durant le 7ème Programme Cadre de Recherche et Développement Technologique (FP7), Intelligentsia a écrit bon nombre de propositions scientifiques qui donnèrent lieu à des projets financés pour un total de 20 m.

 

FP7 CEOSeR

En 2012, Intelligentsia a aidé le Département de Technologie Organique de l'Université Technologique de Kaunas (DOT-KTU) à écrire l'ambitieuse proposition CEOSeR. La proposition fût soumise dans le programme européen FP7 Capacités et avait pour but d'établir un Centre d'Excellence pour la recherche dans les  semi-conducteurs organiques. La concurrence  dans cet appel à proposition est féroce et le taux de succès bien en dessous de 10%. Néanmoins la proposition CEOSeR du DOT-KTU arriva première - avec une note parfaite de 15/15 - sur 287 propositions. Le projet financé à 2.8m€ représente le plus grand financement FP7 perçu par KTU ou toute autre organisation lithuanienne. La subvention européenne a permis à DOT-KTU d'investir dans des équipements à la pointe de l'état de l'art - nouveaux spectromètres et un système de chromatographie liquide - ainsi qu’à employer cinq nouveaux chercheurs et deux gestionnaires de l'innovation. D'un point de vue scientifique, CEOSeR va permettre à DOT-KTU de renforcer sa capacité de recherche en développant de nouveaux matériaux - matériau à faible masse molaire électro-actif ainsi que des matériaux polymérique et dendritique - pour des technologies électroniques à large zone organique.

 

FP7 LEO

Début 2013, Intelligentsia aida l'Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l’Alimentation (ONIRIS) à préparer la proposition LEO financée à 1.4m€ par le programme européen FP7 Knowledge Based Bio-Economy (KBBE). Le projet LEO a pour but de développer des fours à basse consommation d'énergie - basés sur le brevet d'ONIRIS pour une technologie de cuisson infrarouge - ciblant les boulangeries de type PME. Les études préliminaires conduites  par ONIRIS ont prouvé que cette nouvelle technologie permet d'économiser considérablement les consommations durant la phase de cuisson comparées aux technologies existantes (20-40% d'énergie en moins et près de 70% de temps de cuisson en moins). Par conséquent, les fours ont un excellent potentiel  pour une exploitation commerciale par les boulangeries PME. Pendant le projet, un prototype de four à convoyage et deux fours batch seront construits et testés dans une boulangerie française et une allemande. Une étude du cycle de vie sera également réalisée  par rapport aux impacts environnementaux, sociaux et économique.

Friday the 24th. Joomla 2.5 Templates. Copyright 2015 All rights reserved
Copyright 2012

©